Puisque la Saint-Valentin nous rappelle les nombreux droits bafoués des personnes prestataires d'aide sociale, dont de nombreux droits et libertés défendues par la Charte des droits et libertés et même la présomption d'innocence, Action Plus Brome-Missisquoi, en partenariat avec l'ACEF Montérégie-Est a préparé un argumentaire à propos de la notion de vie maritale à l'aide sociale.